• Avoir un chien

     

    AVOIR UN CHIEN

     

    Avoir un chien, ce n’est pas posséder.
    Avoir un chien, c’est être.
    Ce n’est pas être « propriétaire ».
    C’est être « responsable ».
    Ce n’est pas être « maître ».
    C’est être « partenaire ».
    Le vrai « maître », c’est le chien.
    Pas parce qu’il nous domine, mais parce qu’il nous enseigne.
    Avoir un chien, c’est exister.
    C’est exister pour un être qui n’a d’yeux que pour vous. Qui ne vit que pour vous.
    Ce n’est pas céder à un « il est trop mignon », à un caprice ou à une pulsion.
    Même s’il en faut un peu, du caprice.
    Il faut être capricieux envers soi-même pour avoir le courage de sauter le pas, de se dire un jour « je ne serai plus un.»
    Deux, on peut l’être pendant plus de 15 ans.
    Il faut une part de courage pour décider d’avoir deux ombres pendant si longtemps.
    Mais avoir un chien, ce n’est pas
    « je prends ce qui m’arrange ».
    Ce n’est pas prendre le mignon, la douceur et l’affection, et faire abstraction du reste.
    Ce n’est pas demander à un animal d’être une peluche ou un robot.
    C’est accepter l’imperfection.
    C’est se faire à l’idée que tous les chiens ne sont pas exactement comme on les avait rêvés.
    C’est s’adapter à lui autant que lui fait d’efforts pour s’adapter à nous.
    C’est apprendre à le comprendre et même à l’anticiper.
    C’est lâcher son écran pour lancer une balle. C’est enlever ses chaussons et mettre ses chaussures.
    C’est quitter sa couette pour sortir dans le froid et sous la pluie.
    C’est ramasser des crottes, éponger des vomis ou d’éventuels pipis.
    C’est aller chez le vétérinaire de nuit, un jour férié. C’est faire face aux contrariétés, de la bêtise la plus anecdotique à la douleur la plus insurmontable.
    C’est dépasser les incompréhensions en se donnant les moyens de bâtir une relation forte, saine et harmonieuse.
    Et digne, jusqu’au bout.
    Avoir un chien, c’est avoir ce que les autres appellent des « contraintes ».
    Mais avoir un chien, c’est être convaincu que ce que les autres appellent des « contraintes »... n’en sont pas.
    Parce que tout ce qui peut être considéré comme une contrainte est précisément ce dont le chien a besoin.
    Par amour, il faut répondre à ces besoins.
    Et aucune preuve d’amour sur Terre n’est une contrainte.

    Avoir un chien


    6 commentaires
  • Une saison de field pour Gump

    Gump en field à l'anglaise

     

    Field trial de Saint Priest les Fougères les 21/22 et 23 septembre (juges : B. Caussinus et M. Le Roueil)

    Le vendredi 21 septembre Gump  obtient son BICP  1ère catégorie avec 32/32 points. (brevet international chasse pratique)

    Le samedi 22 septembre en field battue fixe sur faisans Gump est éliminé au 3ème rapport

    Le dimanche 23 septembre en field battue fixe sur faisans Gump se classe 2ème RCACT à l'anglaise.

    CACT qu'il peut récupérer, il devient donc champion de travail  à l'anglaise.

    Une saison de field pour Gump

    Field trial à la française Simiane la Rotonde les 13 et 14 octobre 2018 (juge B. Caussinus et Sergio Franchi)

    Une saison de field pour Gump

    Le samedi Gump se classe 2ème excellent  en battue fixe sur faisans

    Une saison de field pour Gump

    Le dimanche Gump se classe 1er excellent CACT et reçoit la coupe des chasseurs

    Une saison de field pour Gump

    Une saison de field pour Gump

    Field trial  Les Saintes Marie de la Mer les 26/27 et 28 octobre (juges Franck Hermansen et Philippe Laronde)

    Le vendredi Gump en battue sur canard est éliminé et malheureusement il ne pourra plus concourir les jours suivants. Gump est blessé au coussinet et doit déclarer forfait.

    Une saison de field pour Gump

    Bravo Gump !

     

    Une saison de field pour Gump


    6 commentaires
  • Une saison de field pour Must

    Must en field à la Française

     

    C'est la saison des concours de chasse pour nous en ce moment

    Must a démarré sa première saison de field trial

    Field trial à la française de Saint Priest les Fougères les 21/22 et 23 septembre (juges : B. Caussinus et M. Le Roueil)

    Le vendredi 21 septembre Must obtient son BICP  1ère catégorie avec 30/32 points. (brevet international chasse pratique)

    Le samedi 22 septembre en field battue fixe sur faisans Must se classe  1er CACT

    Le dimanche 23 septembre en field battue fixe sur faisans Must se classe 2ème RCACT

    A ce concours il reçoit la coupe des chasseurs. En un week end il devient trialer à la Française et se classe pour la Coupe de France.

    Une saison de field pour Must

    Field trial à la française Simiane la Rotonde les 13 et 14 octobre 2018 (juge B. Caussinus et Sergio Franchi)

    Le samedi Must se classe 1er excellent CACT en battue fixe sur faisans

    Une saison de field pour Must

    Le dimanche Must se classe 4ème excellent en battue fixe sur faisans

    Une saison de field pour Must

    Field trial Sainte Marie de la Mer (Camargue

    Field trial à la française Les Saintes Marie de la Mer les 26/27 et 28 octobre (juges Franck Hermansen et Philippe Laronde)

    Sur les terrains très difficile de la Camargue , le vendredi en battue sur Canard Must se classe 1er excellent CACT

    Une saison de field pour Must

    Must en 3 concours a obtenu ses 3 CACT à la Française, nous sommes donc obligés de passer à l'anglaise (conduite sans laisse)

    Une saison de field pour Must

    Mais le biotope très particulier de la Camargue et le niveau très élevé du concours, des conditions météos difficile pour les chiens ne permettront pas à Must de réussir les jours suivants.

    Le samedi en battue fixe sur Perdreaux à l'anglaise,  eye wipe du juge (c'est le juge qui trouve l'oiseau) Must se classe non classé

    Le dimanche en battue marchante sur faisan à l'anglaise, first dog down (Must ne récupère pas l'oiseau) il est donc éliminé

    Une saison de field pour Must

    Bravo Mumust !

     

    Une saison de field pour Must

     

     


    5 commentaires