• Perfectionner l'éducation de son chien

    2labtree.jpg

     

    Le nom et le rappel

     

     

    Nous avons déjà  écrit plusieurs article sur le rappel ici et ici

    Voici aujourd'hui quelques conseils supplémentaires pour perfectionner le rappel au pied avec son chien.

     

    Le nom


    utah-2-0313.JPG

     

    Une des principales erreurs des néophytes est d'appeler leurs chiens par leur nom.

    Attention ! Le nom n'équivaut pas à l'appel ! Pourquoi ?

    Si vous y prenez bien garde, vous verrez que nos chiens passent leurs journées à nous observer.

    Quoi de mal à cela ? Deux choses : - nous parlons beaucoup; - nous ne sommes pas toujours cohérents. Nous parlons même beaucoup, nous faisons baigner notre chien dans une "bouillie sonore". Et de cette bouillie sonore, s'échappe quelque fois le nom de Médor. Quand nous sommes au téléphone parlant de Médor qui a encore fait des bêtises à la maison, nous disons "Et tu sais ce qu'il a encore trouver à faire Médor ?" et puis plus tard : "Tu veux bien sortir Médor ce soir chéri ?" et puis aussi " Les enfants, laissez Médor tranquille !".

    Où est le problème ? Le problème est que ledit Médor à force ne sait plus si on parle de lui ou si on veut attirer son attention.

    Donc, le jour où vous entrainez votre chien et que vous l'appelez par son nom pour attirer son attention, il ne dresse même plus l'oreille car il est habitué à entendre son nom à torts et à travers.

    Pensez-y ! Le nom n'équivaut pas à l'appel.

    Dans la même veine, le nom du chien doit toujours être associé à quelque chose d'agréable. Ne dites pas "Médor, non !", mais simplement "Non !". Le chien doit toujours associer son nom avec un sentiment positif.

     

    P1080603.JPG

     

    L'appel

     

    Quand on appelle son chien pour qu'il revienne, on dit : "Médor, viens !". "Médor" c'est pour établir la connection, pour lui signifier que c'est bien à lui que ce message s'adresse (puisqu'il vit dans notre bouillie sonore d'humains) et ensuite quand il a montré qu'il était "on line" on ajoute "Viens!"ou "au pied" qui est l'ordre à proprement parlé. C'est comme lorsque vous téléphonez à quelqu'un : vous dîtes d'abord "Allô ?" avant de commencer à parler. Cela ne vous viendrait jamais à l'esprit, dès que votre interlocuteur décroche, de commencer à lui parler tout de go !

     

    Pas bougé !

     

     De même, une autre erreur courante : "Médor, pas bouger !" ... c'est sûre que Médor se lève et vient vous rejoindre, vous en avez sûrement fait l'expérience par vous-même. Pourquoi ? Parce que pour vous, le nom équivalait à l'appel : donc quand Médor entend son nom, il se dit : "Tiens ! Elle veut que je vienne !" car votre chien est intelligent et l'anticipation est signe qu'il a compris l'apprentissage (apprendre c'est établir des relations entre deux ou plusieurs évènements). Donc, si vous voulez spécifier à votre chien de ne pas bouger (ce qui est d'ailleurs superfétatoire puisque lorsque vous lui dites, par exemple, "Médor, couché !" cela veut dire "couché-jusqu'à-ce-que-je-te-donne-un-autre-ordre") mais bon .. si vous y tenez ou si vous ne pouvez pas vous en empêchez,dites simplement "pas bouger !" sur un ton ferme de commandement et non sur un ton suppliant comme on l'entend quelquefois !

     

    P1080476.JPG

     

    Le ton de la voix

     

    En parlant de ton, certains personnes rencontrent un problème pour s'exprimer sur le juste mode. Nous savons tous que le registre aïgu est pour exprimer la joie (n'ayez pas peur d'en rajouter ! Plus vous aurez l'air idiot, plus votre chien appréciera !) et le registre grave pour la réprimande (comme un chien qui gronde) : là aussi vous pouvez en rajouter, vous avez même le droit de grogner pour de vrai, vous verrez, même à voix très basse, le chien comprend très bien le message.

    Cependant, nous n'avons pas tous un fond d'acteur et en français, nous ne sommes pas habitués à moduler notre voix. Alors, n'hésitez pas, entrainez-vous seul chez vous et ça, c'est vraiment important !

    Dites : - "Ouuuuiii, c'est bien, bon chien" sur un ton aïgu;

    -"Non !" sur un ton grave et sec;

    -"Couché", "Assis" sur un ton de commandement, c'est-à-dire pas comme un adjudant-chef des Marines, mais sur un ton ferme et décidé, du genre "je ne rigole pas !"

    Exception : "Viens" qui se dit sur un ton encourageant, accueillant surtout si vous avez un passif avec votre chien qui ne revenait pas quand vous l'appeliez ...

    Attention ! Notre voix nous trahit ! Quand nous rappelons notre chien pour la Xième fois et que nous avons envie de l'étrangler, il l'entend très bien dans notre voix et ... n'a pas du tout envie de revenir car il craint les conséquences. Pas bête ! Nous parlons et nous oublions.

     

    Chien de compétition en chenil ???

     

    Avant, dans l'ancien temps, et encore maintenant aussi, on avait l'habitude d'entendre que pour avoir un chien performant, il fallait qu'il vive au chenil. Ce n'est pas faux.

    Pourquoi ? Je vous ai dit que nos chiens baignaient dans une "bouillie sonore" à vivre sans cesse à nos côtés à la maison.

    Mais il y a pire : pris dans la vie de tout les jours, souvent nous donnons un ordre à notre chien, soit sans nous assurer avant que nous sommes capables de nous faire obéir, soit sans même nous soucier d'ailleurs d'être obéis ou non.

    Or, qu'apprend le chien ? Il apprend que lorsqu'il entend un ordre et qu'il n'obéit pas ... Il ne se passe strictement rien ! Aucune conséquence négative pour lui ! Vous avez appris à votre chien à DESOBEIR ! Alors, chez vous, faites attention ! Comme disait ma grand-mère : "Tournez sept fois la langue dans votre bouche avant de parler !"

     

     

    JE PRECISE QUE CETTE ARTICLE FAIT PART DE MON EXPERIENCE PERSONNELLE ET QUE JE NE ME PRETENDS PAS EDUCATEUR CANIN

    Qu'en pensez-vous ?

     

    bonlundi.gif

    « Photo chien 175Photo chien 176 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    17
    Finelle
    Lundi 10 Septembre 2012 à 22:26
    Excellente analyse! super article comme d'habitude.
    Amitiés Béarnaise
    Miss
    16
    Samedi 13 Novembre 2010 à 23:25
    Bonsoir Houba
    Je ne manquerai pas de venir voir ton blog pour voir mon Theo
    Il est tres mal élevé
    Bisous et merci a toi
    Jacques
    15
    Samedi 13 Novembre 2010 à 22:41
    Je suis toujours heureuse de voir ces petits visages appliqués.
    Il est tout à ton honneur de partager tes expériences personnelles. J'ai tendance à me méfier des éducateurs. Ne sont-ils pas trop rigides ? Les chiens comme les gens, il faut savoir les prendre par leurs petits travers personnels.
    Tendres caresses à la troupe + Cadix...
    14
    Samedi 13 Novembre 2010 à 22:19
    Prévoir parapluie!!! bon dimanche!
    13
    Jeudi 11 Novembre 2010 à 08:48
    et pour les chats,c'est pareil!!!!!
    j'étais impressionnée dans la semaine lorsque j'ai regardé un dresseur comment il apprenait à traverser une rue en respectant les feux
    passe d'agréables moments et bisous
    12
    Mardi 9 Novembre 2010 à 20:46
    exactement comme pour les enfants ! (je parle surtout de la fin de l'article avec l'intonation de la voix, et demander qq chose sans être sûr de se faire obéir). merci pour cet article intéressant. bonne soirée
    11
    Mardi 9 Novembre 2010 à 15:18
    salut mon amie, le soleil joue à cache -cache avec les nuages!!!!!bonne journée, bise a+
    10
    Mardi 9 Novembre 2010 à 10:23
    Salut les lab !!! ça galope dans les bois chez vous ! super !
    Bises à votre maitresse et @+
    9
    Mardi 9 Novembre 2010 à 05:37
    et oui pas facile d'éduquer un chien, il ne faut jamais abandonner
    Bisous
    8
    Lundi 8 Novembre 2010 à 22:42
    Je pense que tu as tout à fait raison! Djaga est mieux éduqué que mon labrador précédent et la fermeté de la voix est très importante.Mais c'est un travail quotidien! J'ai toutefois un problème avec Djaga!J'ai du mal à le faire marcher au pied....Je n'arrête pas de tirer sur la laisse pour le ramener au pied! C'est épuisant! Est ce que tu as déjà fait un message là-dessus?????
    7
    Lundi 8 Novembre 2010 à 19:53
    très interressant ,j'en prends bonne note si un jour j'ai un chiot après whisky ...bise houba
    6
    Lundi 8 Novembre 2010 à 17:13
    l'intonnation de la voix (sévère ou pas) fonctionne à merveille sur mes espagnols qui sont des chiens très sensibles (vu leur passé traumatisant), mais avec Chipie, je ne risque pas de me casser la voix, vu qu'elle est sourde de naissance la pauvre...chaque maître a son expérience personnelle, et avec Chipie mon expérience est très enrichissante!
    bonne soirée, bises!
    Bonne soirée et gros bisous
    5
    Lundi 8 Novembre 2010 à 14:50
    très interessant otu ça et je comprends miuex pourquoi ouaf n'a pas intégré ces préceptes alors que jypsy oui qui elle a reçu cette éducation là et nous de l'avoir eu à un an on n'arrive pas à obtenir les mêmes résultats mais bon quand il n'obéit pas et qu'on doit alle rle rechercher dans le jardin il comprend bien à notre voix qu'on es tpas contents et on le laisse à l'écart en bas un peu et ça marche mais le hic c'est que ça recommence on ne sait pas toujours pourquoi, un chien gentil mais très cabochard et caractériel. bises
    4
    Lundi 8 Novembre 2010 à 14:29
    merci pour ces informations très intéressantes ,moi maintenant avec mon pépère de canichou de 15 ans 1/2 c'est trop tard
    reportage bien illustré par de belles photos
    je te souhaite une belle semaine
    câlins à toute la troupe des 4 pattes
    3
    Lundi 8 Novembre 2010 à 08:55
    Cadix va mettre tout ça en pratique avec Chanel (honneur aux filles), Utah et Ermès, mercredi après-midi. Si on y va, prend un ciré ! Bises et bonne journée de vacances. FRANCOISE
    2
    Lundi 8 Novembre 2010 à 07:25
    Bonne semaine!!!!
    1
    Lundi 8 Novembre 2010 à 07:04
    Pour les premiers paragraphes, des choses que j'ai apprises pour mon Farouk, mais ce n'est pas encore gagné. Bises et bon lundi
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :