•  

    L'entretien du pelage de votre labrador

     

     

    Pour maintenir votre chien en bonne santé, il est important de vous assurer qu'il ait un pelage sain. Le temps d’entretien de chaque chien peut varier, mais tous doivent avoir de bonnes habitudes de toilettage.

     

    Le toilettage maison


    Vous pouvez préférez vous occuper du toilettage de votre propre chien ou faire vous-même le gros du travail avec d'occasionnelles visites chez des professionnels. C'est un bon moyen de passer du temps avec votre chien, surtout que la plupart aime l'attention qu'ils reçoivent lors d'un bon brossage.

    Un pelage sain sera doux et relativement lisse, même pour les races à poils courts ou durs. Le pelage devrait être luisant, mais pas trop gras et sans forte odeur. Un chien avec un pelage en mauvaise état se reconnaît à un poil sec et cassant avec beaucoup de perte de poils. Le pelage lui-même peut aussi être gras ou avoir une apparence poussiéreuse. D’autres signes d’un pelage en mauvaise santé incluent des tonsures (endroits sans poil) et une mauvaise odeur de gras.

    Brossez-le régulièrement


    Le brossage est l'un des points les plus importants du toilettage. Les chiens à poils longs devront être brossés deux fois par semaine, alors que les races qui ont tendance à perdre leurs poils ou qui ont un sous-poil épais, devront être brossées qu'une seule fois par semaine. Les races à poils courts devront également être brossés régulièrement pour enlever les poils morts.

    Comme pour beaucoup de travaux, le brossage nécessite de bons outils. Il existe quasiment autant de types de brosses que de types de pelages de chien. L'idéal est d'avoir deux brosses. Une avec des dents largement espacées pour les couches extérieures du pelage de votre chien et une avec des dents plus finement espacées pour le démêlage et le brossage autour du visage. Demandez à votre vétérinaire ou à votre toiletteur qu’ils recommandent.

     

     

    Le temps du bain


    L'odeur de chien est généralement causée par l'accumulation de bactéries et d'huiles dans le pelage du chien. Et bien que votre chien soit probablement parfaitement heureux de ne pas prendre de bains, un bon lavage éliminera ces accumulations. Prenez garde cependant à ne pas "sur-baigner" votre chien. Ceci peut provoquer des assèchements de la peau et des irritations. Aussi, à moins qu'il ne soit particulièrement sale (boue, matières fécales, etc.), ne baignez pas votre chien plus d'une fois par mois.

    En règle générale, n'utilisez pas de shampoing prévu pour les humains. Les shampoings pour bébé sont sûrs et n'irriteront pas les yeux, mais les détergents sont tellement doux qu'ils ne retireront ni les grosses saletés, ni la graisse. L'idéal est d'utiliser des produits de nettoyage spécialement conçus pour les chiens. Votre vétérinaire ou le magasin d'animaux de compagnie de votre quartier devrait en avoir.

     

     

    La bonne alimentation


    L'alimentation est un autre aspect important pour maintenir son pelage en bonne santé car le poil de votre chien est principalement constitué de protéines. Ainsi, lui donner une alimentation de qualité, riche en acides gras essentiels, lui permettra de garder un beau poil. Si votre chien montre des signes de démangeaisons, son alimentation peut en être responsable.

     

    Le labrador est un chien qui ne nécessite que peu d'entretien. Un bon brossage régulier, tous les jours pendant la mue. Et pour le rendre chic, on lui coupe le bout des poils de la queue afin qu'elle soit bien ronde.

    Utah et Chanel vont une à deux fois par an prendre un vrai bain ici

     


    14 commentaires
  • Aujourd'hui, nous donnons la parole à Richard, éleveur de labrador noir et chocolat sous l'affixe : du Taillis Madame, dans le Pas de Calais.




    Houba : Depuis combien d'années, élèves-tu des labradors ? Pourquoi cette race ?


    Richard : Depuis 1986, adapté à notre type de chasse, car au début j'ai acheté deux labs pour la chasse. C'est en faisant quelques expositions de beauté en classe jeune que le virus nous a piqué de faire de l'élevage et continuer les expositions de beauté.


    Houba : Quel est ta politique d'élevage ? (sélection type recherchée...)


    Richard : Nous avons recherché deux qualités : beauté et travail.
    Ceci fait un peu sourire souvent les puristes du lab de travail, mais je suis content du travail réalisé par nos labs de beauté, même s'il faut admettre que pour le très haut niveau en field trial ce type de chien de travail est quasi obligatoire. Mais 95% des gens qui cherchent un chien pour la chasse veulent aussi un beau chien qui rapporte et a un bon nez. Souvent le labrador est aussi utilisé en broussailleur et leveur de gibier. Ces chasseurs ne cherchent pas une formule 1. Nos chiens conviennent parfaitement pour ce type de chasse.
    J'aime un chien robuste avec une forte ossature, de l'angulation, et avec un bon caractère, calme au travail. Et en chocolat une sélection sur la couleur et la pigmentation.


    Chimène du Taillis Madame à 15 mois

     

    Houba : Comment sélectionnes-tu les acheteurs de tes chiots ? Sur quoi es-tu vigilant ? Quel type de personne te fait penser qu'ils seront des bons maîtres pour tes chiots ?


    Richard : Une priorité, avoir un terrain, qu'ils aiment faire travailler leur chien (pas obligatoirement la chasse mais balade etc...) C'est souvent une question de feeling au téléphone, ensuite j'invite toujours la personne à venir voir l'élevage même si les chiots ne sont pas encore venus au monde, cela permet de discuter, de voir les motivations (éviter parfois le caprice d'un enfant qui veut un chiot) et pour le futur client voir notre élevage.

     

    Un chiot Taillis Madame à 10 semaines


    Houba : Quels conseils peux-tu donner à un futur d'acquéreur d'un chiot lab ?


    Richard : Outre les conseils alimentaires et vétérinaires. Surtout des conseils d'obéissance car le labrador est très vite ingérable quand il n'est pas obéissant. C'est un chien très intelligent qui cerne très vite les limites que fixe ou ne fixe pas son maître...Donc même si un chiot est toujours mignon et nounours il faut de la fermeté. Les acheteurs quand ils n'ont jamais eu de chiens ont parfois du mal à l'admettre...

     

    Les épreuves de travail

     

    Houba : Pratiques-tu des activités canines avec tes chiens ? Si oui lesquelles ?


    Richard : Quelques concours de beauté dans le Nord de la France et le BéNeLux et l'hiver les field trial et la chasse avec mon père en compagnie d'un lab ou deux.

     

    Tibère du Taillis Madame 5 ans avec sa bécasse

     

    Houba : Avec ton élevage, quel a été ta plus grande joie ?


    Richard : Quand un chien issu de mon élevage devient Champion.

     

    Ouzo du Taillis Madame, CIHB (champion international de beauté) et Trialer (travail)

     

    Houba : Ta plus grande peine ?


    Richard : Chaque décès est une peine, et après plus de 20 ans d'élevage c'est toujours la même tristesse.

     

    Houba : Ton plus grand succès ?


    Richard : Les titres de champion international de Macduff et son fils Ouzo

     

    Donaldbain Macduff

    CIHB (champion international de beauté, Trialer (travail) et la base de notre élevage.


    Houba : Merci Richard d'avoir eu la gentillesse de répondre à nos questions. Longue vie et beaucoup de succès à ton élevage.

    Découvrez le site de Richard




    33 commentaires
  •  

    Le labrador, ami des enfants ?

    Il y a quelques temps, nous vous avons indiqué les précautions à prendre avec le chien (votre labrador) et les enfants ici et ici.

    Aujourd'hui, nous allons parler de la complicité qui peut unir vos enfants avec leur chien et tout particulièrement votre labrador.

    L'âge recquis pour s'occuper d'un chien ?


    Idéalement, c'est vers 12 ans que l'enfant est le plus apte à comprendre et à s'occuper d'un chien sous votre surveillance. Selon un sondage sofrès 29% des personnes interrogées pensent que l'effet est bénéfique sur les enfants.

    Les années collège correspondent souvent à l'âge de l'autonomie. Votre enfant n'a plus besoin de nounou et est désormais prêt à à rester seul à la maison.

     

     

    Une présence qui lui donne envie de rentrer après les cours


    Les avantages du chien : Pour assurer, une présence à domicile, le chien est imbattable ! Il est toujours là pour accueillir son jeune maître et lui faire la fête. Le consoler si la journée s'est mal passé. Lui servir de confident. Dissuader d'éventuels démarcheurs indélicats. De plus, le fait qu'il doit s'occuper de son animal à son retour peut inciter votre ado à rentrer, sans traîner à la sortie du collège. C'est aussi un excellent moyent de lui donner le sens des responsabilités : nourrir son chien, le brosser, lui faire faire ses besoins, le promener, jouer avec lui et en s'occupant de lui il passera moins de temps devant la télévision ou sur sa console de jeux.

     

     

    Beaucoup d'avantages mais aussi des limites


    L'animal n'étant pas un objet de consommation, vous devez bien réfléchir avant d'envisager de prendre un chien, si vous avez vraiment l'envie, le temps et le budget nececssaire pour l'assumer. De plus, votre ado ne pouvant pas tout assumer, les parents doivent aussi être prêt à s'occuper du chien. A lire avant de s'engager ici

    Pour éviter tout risque de morsure, il doit être parfaitement sociabilisé et hiérarchisé, ce qui suppose que toute la famille, votre ado compris, en reste le maître et prennent en charge son éducation.

    Pour les enfants, il vaut mieux une race type chien de compagnie comme le labrador ou le golden retriever si vous avez une maison avec jardin.

    En appartement, il est conseillé de prendre plutôt une petite race comme le cavalier king charles, le caniche....

     

    Et vous que pensez-vous de la relation chien-enfant ?

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique