• mqbx5m8r

     

    Le chien et la neige

     

    Comme, vous avez pu le constater ici et ici le labrador aime la neige. Alors voici quelques conseils.

     

    Les balades dans la neige sont très appréciées par les chiens qui sont souvent très excités par ce nouvel élément. Le chien se dépense beaucoup en courant partout et ne risque généralement pas de se refroidir. Il faut néanmoins prendre quelques précautions.


    La neige et la peau

    Lors de contacts avec la neige, votre animal est soumis au froid, à l'humidité de la neige qui fond et à la neige qui se fixe dans les poils. Il faut donc :
    • veiller à ce qu'il se réchauffe bien après l'exercice,
    • ne pas le laisser se coucher au froid,
    •  bien l'essuyer s'il est mouillé afin qu'il sèche le plus rapidement possible,
    •  sécher les pattes, plus particulièrement les zones comprises entre les coussinets,
    •  ôter les petits paquets de glace qui se fixent sur les poils, sous le ventre notamment et entre les coussinets.
    Vous éviterez ainsi à votre chien des gerçures, des gelures ou des blessures .

    Attention! Certaines régions à peau fine sont plus sensibles au froid et aux irritations par la neige, c'est le cas de la peau des testicules des mâles. Je vous conseille de vérifier qu'aucune lésion n'apparaît à cet endroit, vous pouvez également appliquer un baume réparateur cutané  pour les protéger.

     
    L'ingestion de neige

     Lorsqu'ils jouent dans la neige, les chiens en mangent souvent, mais il faut être vigilant car ceci peut provoquer des troubles digestifs avec notamment des vomissements. L'ngestion massive de neige peut même provoquer une gastrite sévère (gastrite des neiges) et vous devez veiller à ce que votre chien en consomme le moins possible. Votre chien pourrait aussi présenter des épisodes de diarrhées.


    artneige.jpg


     

    Le sel de déneigement

    Il provoque des irritations au niveau des pattes (zones entre les doigts et les coussinets ). Le chien va se lécher beaucoup et aggraver les lésions.
    Rincez les pattes de votre chien à l'eau claire quand il rentre de promenade, surtout lorsque le sel de déneigement vient d'être répandu. Une ingestion massives de sel de déneigement, peut provoquer  des troubles nerveux sérieux, il est donc important de nettoyer ses pattes au retour de promenades en station.


    La réverbération solaire sur la neige

    Si vous allez aux sports d'hiver avec votre chien, vous devez penser à la réverbération intense du soleil sur la neige. Vous, vous portez des lunettes de soleil mais votre chien lui n'en porte pas. Il faut donc éviter de trop l'exposer à cette réverbération qui peut entraîner des problèmes oculaires.

    article neige2



    L'activité sportive dans la neige

    Si vous pensez pratiquer avec votre chien certaines sports d'hiver de manière intensive comme le ski de fond, les promenades en raquettes, il faudra habituer votre chien de manière progressive.
    Votre animal devra en effet être capable d'avoir une activité physique dans des conditions climatiques difficiles (froid, neige et altitude)
    Pour donner à votre chien la condition physique nécessaire, vous devez lui faire pratiquer des activités sportives intensives quelques mois avant votre séjour en montagne.

    Attention! Vous devrez également augmenter sa ration alimentaire de 20 à 30 % pour l'aider à lutter contre le froid et à fournir un effort physique intense.

    A savoir : De plus, vous devez effectuer des soins particuliers au niveau des pattes. Vous devez préparer ses coussinets plantaires deux à trois semaines avant votre séjour en montagne en appliquant une solution tannante ou un baume qui renforce la résistance des coussinets. Vous évitez ainsi les fendillements, les blessures et les infections.

    Risque de gelures

    Le risque de gelures des extrémités des pattes, des oreilles, du bout de la queue et de la peau des testicules sont possibles si votre chien a une activité physique de longue durée dans la neige.

     

    Utah et Chanel ne pratiquent pas d'activité intensive dans la neige, juste de belle balade. Et ils sont bien séchés au retour puis se couchent au chaud, fatigués ! Et votre chien ?


    nov08foret-003.jpg

     

    93zs1cv4


    11 commentaires
  •  

    Une résistance au froid variable


    Les chiens sont pour la plupart d'entre eux des animaux assez rustiques. L'organisme du chien est bien plus résistant au froid que celui des humains. Cependant, il faut savoir qu'un chien peut prendre un "coup de froid" et tomber assez sérieusement malade, il peut même mourir de froid s'il ne peut pas se mettre à l'abri en cas de très grosse chute de température. Notamment s'il dort à même le sol dans un endroit non protégé. Si votre chien vit toute l'année dehors, il peut y rester l'hiver mais il devra tout de même avoir un abri et être isolé du sol.

    En revanche, certaines races résistent mal au froid, il faut donc être vigilant. Et, si votre chien est habitué à vivre à l'intérieur toute l'année, il sera beaucoup plus sensible au froid en hiver et vous devrez prendre plus de précautions le jour où vous l'emmènerez à la neige. Il faudra peut-être dans ce cas prévoir un manteau de protection, un traitement des coussinets plantaires et limiter la durée des sorties.

     

    Attention! Toutefois, les sorties ne doivent en aucun cas être supprimées, elles sont très importantes pour nos compagnons.


    La résistance au froid dépend :

    De la race du chien : les races à poils longs et denses ou certaines races originaires de contrées froides comme le Chow-Chow, le Husky, le Léonberg ou le Terre-Neuve supportent généralement bien le froid.
    Certaines races à poils très ras et de morphologie très fine résistent plus difficilement au froid comme par exemple les Lévriers. C'est le cas également des races naines et des races miniatures (Chihuahua, Yorkshire,...).

    De l'âge du chien : les chiots et les chiens très âgés sont moins aptes à lutter contre le froid que les chiens adultes dont le métabolisme est optimum.

    Du mode de vie du chien : un chien qui vit dans une maison avec un jardin et qui sort souvent ou passe plusieurs heures par jour dehors, supportera mieux le froid qu'un chien qui vit en appartement.
    Les chiens vivant en ville dans des appartements très chauffés ou les chiens récemment toilettés comme les caniches seront plus sensibles aux basses températures.


    A savoir : Par contre, il faut savoir que les chiens obèses ne sont pas plus résistants au froid que les chiens de poids normal. Ils sont même souvent très frileux.

    De l'épaisseur de la fourrure
    : les races nordiques ont un sous-poil plus dense que les races de climat tempéré. Les races à poils longs ont une meilleure protection que les races à poils ras.
    Evitez de faire tondre votre chien juste avant l'hiver et  demandez au toiletteur de ne pas trop enlever le sous-poil.
    du type de froid Il faut savoir que le froid sec est plus facile à supporter que le froid humide.

    Par ailleurs, si un vent froid souffle, la déperdition de chaleur est plus importante et vous devez écourter votre promenade avec votre chien.

    Utah et Chanel - janvier 2009 -

     

    Utah et Chanel supportent bien les grandes balades même par temps froid mais aiment dormir au chaud. Ils n'ont pas besoin de manteau pour chien.Et votre chien ?

     

     

    Vous aimerez peut être l'article ?

    Comment préparer votre chien à l'hiver

     

    ou

     

    Il fait froid



    12 commentaires





  • L’hiver approche, il est temps de préparer votre chien au froid hivernal. Voici quelques questions/réponses pour connaître les précautions à prendre pour une préparation optimale de votre chien cet hiver.


    1.  De quelle race est votre chien ?
    Un Terre-neuve résiste forcément mieux au froid qu’un caniche !

    2. Bébé ou Papy ? Quel âge a votre chien ?
    Les chiots et les chiens âgés sont plus sensibles au froid. Leurs défenses naturelles sont diminuées. Protégez-les bien.

    3. Poids plume ou poids lourd ? Quel est le niveau d’embonpoint de votre chien ?
    Un chien en embonpoint ne résistera pas forcément mieux au froid, ils sont d’ailleurs souvent plus frileux. Un poids de forme est nécessaire pour une résistance optimale aux gelées matinales.

    4. Ville ou campagne ? Quel est le mode de vie de votre chien ?
    Des précautions particulières sont à prendre pour les chiens vivant en appartement. Quant aux chiens passant toute l’année à l’extérieur, l’aménagement de la niche est primordiale !

    5. Quel est le type de pelage de votre chien ?
    Un sous-poil abondant est un bon atout contre le froid. D’ailleurs, tous les chiens nordiques possèdent un sous-poil très fourni !


    Vous vivez en appartement, votre chien en sort que pour ses balades quotidiennes ? Votre chien vit dehors à l'année ?

    Photo janvier 2009




    Utah et Chanel sont dehors la journée avec un abri et lorsque nous sommes présents ils vivent et dorment dans la maison. Le labrador est un chien qui peut vivre dehors en permanance à conditions qu'il y était habitué depuis son plus jeune âge et qu'il possède une niche confortable pour s'abriter. Cependant, le labrador n'est pas un chien fait pour vivre seul en extérieur, il aime le contact avec son maître et je vous déconseille fortement ce mode vie.



    Et vous, comment préparez-vous votre chien à l'hiver ?


    A SUIVRE



    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique