• LABASSISTANCE.jpg

     

    Hier, vous avez pu découvrir à travers une  vidéo l'apprentissage d'Eden futur chien d'assistance

    ici 

    Nous reprenons notre interview de Lena et d'Eden.

     

    IMGP5882.JPG

    Jeux entre Eden et Lena

     

    Houba : Pourquoi tu as voulu être famille d'accueil ? Tes joies et peines ?

     

    Lena : En ce qui me concerne, j'ai voulu être famille d'accueil grâce a une journée spéciale dans mon club de natation organisé chaque année pour une association différente, et une année c'était Handi'chiens ... J'ai donc demandé, c'est ainsi que ma famille et moi avons eu Boogy (labrador sable, âgé de maintenant 4 ans bientôt, réformé pour problème de comportement)
    Ensuite pendant 1 an et demi nous avons arrêté l'association, et en mai 2009, j'ai décidé de reprendre un chien Handi'chiens seule cette fois, m'en occuper seule sans l'aide de mes parents, c'est pour cela que le 8 juillet 2009, j'ai accueillis un merveilleux petit chiot du nom de Eden, un labrador chocolat. Il a aujourd'hui 9 mois. Il est adorable, on est très lié tout les deux, c'est très fusionnel ... Ce que j'aime chez lui, c'est sa gentillesse et il est toujours à l'écoute et demande toujours pour travailler et rendre service. Je suis seule à m'en occuper, excepté quand je suis au lycée, c'est ma mère qui se charge des sortis. Sinon dès que je rentre, il est à ma charge. Depuis tout petit, de l'âge de 2 mois jusqu'à l'âge de 9 mois Eden n'a fait aucune bêtises dans la maison, il a été propre a 3 mois (excepté quelque petits "accidents" par la suite) , mais depuis peu, quelques semaine, monsieur commence et rentre dans sa crise d'ado. Il me test sans cesse, mais je ne lâche rien, de toute manière il ne faut pas lâcher, sinon c'est foutu, il me dominera. J'ai encore un peu moins d'un an pour profiter de lui. Il partira au centre d'éducation, début décembre 2010. 

     

     

     

     

    IMGP6072.JPG

     



    Houba : Tes impressions sur l'association handi'chiens ?

    Lena : Mon avis sur l'association et mon vécu, je trouve que c'est une association vraiment merveilleuse, comme je dis toujours : "Handi'chiens, c'est une grande famille" , et c'est la réalité ... Je trouve ça génial tout ce qu'on arrive a apprendre au chien, et le plus impressionnant, c'est lors de la remise du chien a la personne handicapée ... Certes, il y a une profonde tristesse qui prend place, moi je sais très bien que quand Eden partira, ce sera vraiment difficile pour moi, mais aussi pour lui, mais dès le début on sait pourquoi on le fait, et quand on voit le résultat à la fin, quand la personne reçoit son chien, elle a les yeux rempli de bonheur, de joie et d'amour. Quand on se dit qu'aujourd'hui il y a en France 5 millions de personnes qui souffrent d'un handicap de différente nature : visuel, auditif, mental etc ... Pour un million et demi d'entre elles, il s'agit d'un handicap nécessitant fréquemment l'utilisation d'un fauteuil roulant. C'est simple : Le chien efface le fauteuil roulant ! Dans la rue les gens ne voit plus une personne handicapée, mais ils voient d'abord le chien, et à ce moment là, il on plus de facilité a aborder la personne handicapée, le chien crée des contacts. C'est formidable !

     



    Photo1728.jpg

     

    Houba :  Utah, Chanel et Ermes te remercient  d'avoir eu la gentillesse de répondre à nos questions et de nous avoir fait un magnifique montage photos du travail d'Eden.

     

    Pour en savoir plus, allez découvrir le blog D'Eden

     

     

    Vous serez peut-être interessé par l'article ?

    Labradors chiens d'assistance (suite) 041.gif


    13 commentaires
  • LABASSISTANCE.jpg

     

    Et rôle de la famille d'accueil


    Eden, futur chien d'assistance pour l'association handi'chiens et Lena (famille d'accueil) nous explique les différentes étapes de l'éducation d'un futur chien d'assistance. Ils ont gentillement répondu à nos questions

     

    Houba : Quel est le rôle d'une famille d'accueil ?

    Lena : En tant que famille d'accueil, on joue un rôle essentiel dans le fonctionnement de Handi'chiens. L'association a besoin de personnes bénévoles pour accueillir un chiot Labrador ou Golden Retriever, pendant 18 mois.
    Toute personne souhaitant accueillir un chiot de Handi'chiens s'engage à suivre tous les 15 jours un cours avec un éducateur et à respecter des règles d'éducation,  et bien sûr à rendre le chien, au bout des 18 mois. Les familles d'accueil remplissent, au cours de cette période un double rôle.

     

    Houba : Que dois-tu apprendre au futur chien d'assistance

    Lena : La socialisation du chiot : Il s'agit de faire du chiot un animal équilibré et parfaitement intégré à la société, en le familiarisant avec la plus grande diversité de situations. Ce qui suppose de l'emmener avec soi dans tous les lieux publics et privés (restaurant, voyage, voiture, travail, centre commercial, promenade en ville ou campagne, cinéma, métro, bus ...) Ainsi le chien aura connu un maximum de situations et ne se laissera pas surprendre.

    La pré-éducation : Pour cela, il faut apprendre au chiot, les commandes de base que devrait connaître tout chien "bien éduqué". Ainsi le chiot devra obéir à des ordres simples : assis, couché, pas bougé, viens,... ( en tout un trentaine d'ordres).
    En tant que famille d'accueil nous sommes aidées dans notre rôle d'éducateur par les éducateurs de Handi'chiens. Elle doit pour cela se rendre deux fois par mois dans l'un des centres de formation ou dans une délégation régionale. (pour moi, la délégation des Ardennes, je prend dond le train tous les 15 jours, habitant Lille dans le Nord)

    L'éducation en centre : A l'âge de 18/20 mois , le chien devenu grand, doit réintégrer un des centres de formation afin d'y suivre une formation spécifique. En effet, pendant 6 mois, il travaillera chaque jour avec un éducateur, les commandes apprises en famille, plus des nouvelles destinées à aider une personne handicapée, dans ses gestes de la vie quotidienne.

    De plus, la famille d'accueil aura eu la chance de retirer de cette expérience:

    • la connaissance et l'éducation du chien,
    •  la découverte du handicap,
    • la joie, le plaisir, la fierté de remettre un chien qu'elle a pré-éduqué, aimé, choyé à une personne handicapée pour qui, il sera un irremplaçable compagnon, sur la voie de l'autonomie. Sachez également que tous les frais (vétérinaire, nourriture) sont pris en charge par l'association. Il ne vous coûtera qu'un peu de votre temps chaque jour et beaucoup de patience.

    Vous avez maintenant tous les éléments pour prendre votre décision en connaissance de cause.

     






    A SUIVRE


    Vous serez peut être interessé par l'article ?
    Labradors chiens d'assistance 041.gif

    6 commentaires
  • Aujourd'hui, nous donnons la parole à Yves, éleveur de labrador dans le département de l'Aube, sous l'affixe :

    Labradors du Ch'ti Pressoir


    ch-ti.gif

     

    groupe

     

    Houba : Depuis combien d'année élèves-tu des labradors ? Pourquoi cette race ?


    Yves : Depuis que j’ai acheté «Réglisse de Brâme Pin Castel » à ma fille. Une femelle labrador noire née le 18/02/2000. Ma fille avait acheté la maman de Réglisse « Nalla Des Bords De La Vanne» une femelle labrador noire aussi. Des liens d’amitiés s’étant créés avec l’éleveuse et ma fille, ma fille décida de faire elle-même de l’élevage de labradors.


    champagne et charly (bébé vesta)

    Champagne et Charly : 2 des bébés de Vesta en promenade dans mon village


    Houba : Quel est ta politique d'élevage? (sélection type recherchée...)

    Yves
    : Étant un tout petit éleveur je me contente de rester au plus près du standard pour la morphologie avec un caractère gentil et une bonne écoute. Je n'ai que des femelles. Pour des raisons pratique vu la place que j'ai ce serait trop compliqué avec garçons et filles. Aussi bien pour eux que moi.
    Je choisis mes mâles chez des éleveurs d'après leurs morphologies et suivant leur pédigrée test des hanches et des yeux et aussi des résultats en concours.


    les sables

    Les sables : Egérie, epsilon, Tess, Vesta

     

    Houba : Comment sélectionnes tu les acheteurs de tes chiots? Sur quoi es-tu vigilante, quel type de personne te fait penser qu'ils seront des bons maîtres pour tes chiots ?

    Yves : Très difficile à dire. S’il y avait une recette miracle il y aurait moins de chiens dans les refuges. Je suis vigilant sur les questions que posent les éventuels acheteurs. Quand la famille se déplace pour voir les chiots. Quand les acheteurs ne comptent pas les km pour venir. Mais on se fera toujours avoir.


    vesta bébé 2

    Chiot de Vesta



    Houba : Quels conseils peux-tu donner à un futur acquéreur d'un chiot lab ?

    Yves : Aimez votre chiot comme lui vous aime. Vous vous engagez pour au moins 15 ans avec votre animal. Respectez-le en tant qu’être vivant. Ne surtout pas acheter en animalerie.

    vesta bébé

    Vesta et ses bébés



    Houba : Pratiques-tu des activités canines avec tes chiens ? Si oui, lesquelles ?

    Yves : Oui, étant maintenant à la retraite je suis en permanence avec eux. Je fais beaucoup de promenades avec eux dans le village comme dans les champs ou les bois. Je leurs fais du travail de rapport et aussi un peu de nage, mais pas facile pour la nage car il n’y a pas beaucoup d’eau dans mon coin il faut que je fasse des km.

    Khan, Réglisse, Vauban, Vesta et Tess

    Le repas avec Khan, Réglisse, Vauban, Vesta et Tess. ( le repas chez nous est un rituel basé sur l'obéissance et la hiérarchie ).

    Vauban est le papa des bébés de Vesta et de temps en temps il vient en pension chez nous.

     

    Houba : Avec ton élevage, quel a été ta plus  grande joie?

    Yves
    : Ma plus grande joie fut le jour ou Tess ma lab sable fut récompensée à son épreuve B comme meilleur chienne de la journée. C’est une chienne que j’avais récupéré à un particulier qui voulait la mettre à la spa car il disait qu’elle était méchante et agressive. C’est une chienne adorable. Tess n'a pas pu être maman malheureusement car elle avait un début de cataracte. Pas de chance dans sa vie la pauvre.

    tess

    Tess

    Houba : Ta plus grande peine ?

    Yves : Bien sûr la perte d’un toutou. Une labrador chocolat que j’avais au départ en garde pour un temps limité et qui n’est jamais repartie chez ses maître tellement elle se sentait bien avec mes labs. Elle est partie mais elle est toujours «là».

    ilais

    Ilais



    Pour la petite histoire : Mon fils Vincent a fait la connaissance d'une fille qui avait un lab chocolat, ils se sont mit ensemble en appart, elle est tombée enceinte. Ne pouvant plus descendre les étages facilement ni l'une ni l'autre, j'ai pris Ilaïs chez moi le temps de la grossesse. Ilaïs se trouvant en contact avec d'autres labs retrouva toutes sa jeunesse, elle était enjouée, pleine de vigueur. Pour son bien-être nous avons convenu d'un commun accord de la garder. Elle à fini ses jours paisiblement à la maisontrès entouré.

    Ilaïs a fait dans sa vie plusieurs portées (la maman de ma belle-fille est également éleveuse de lab)
    C'était une maman exceptionnelle. Elle a même nourrit et élever un bébé renard trouvé en même temps que ses propres bébés. Chez moi elle n'a jamais reproduit bien sur.

    ilais2



    Houba : Ton plus grand succès ?

    Yves : Mon plus grand succès fut un 1er excellent avec Réglisse devant un grand éleveur un peu hautain et dédaigneux. Depuis ce jour il me saluait à chaque expo. C’est bête mais pour moi ce jour la Réglisse avait fait plus qu’un 1er excellent.


    reglisse




    Houba : Divers ce que tu as envie de me dire

    Yves : Que je suis heureux avec mes labs, que je ne pourrais pas vivre sans être entouré de leur présence quotidienne. Que, que, que... je ne sais pas dire avec des mots tout le bonheur qu’ils m’apportent.


    Vesta, Réglisse, Tess et Ilaïs.

    Vesta, Réglisse, Tess et Ilais


    Houba : Merci Yves d'avoir eu la gentillesse de répondre à nos questions pour notre blog.


    Khan, Réglisse, Vauban, Vesta et Tess

    Kahn, Réglisse, Vauban, Vesta et Tess


    Pour en savoir plus sur Réglisse, Tess, Vesta et Epsilon et Egerie.


    Les Labradors Du Ch'ti Pressoir
    Bequet Yves
    16 rue du Pressoir
    10320 Bouilly
    03 25 40 28 56 ou 06 07 54 15 49

    Découvrez son site ici

     


    21 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique