• lab à table

     

    Les mycotoxines

     

     

    Les croquettes de nos animaux empoisonnées ?

     

     

    Les mycotoxines sont issues des moisissures contenues dans les céréales. Ces toxines peuvent se développer avant la récolte, dans les champs ou après au moment du stockage.

     

     

    Quels sont les troubles qu'apporte la substance produite par ces champignons ?

    Les troubles qu'apporte la substance produite par les champignons diffèrent selon le type de champignons.
    Il existe trois types de "myco" qui sont responsables de la contamination des céréales. Ce sont : l'Aspergillus, le Fusarium & le Penicillium. Et le nom des mycotoxines produites portent le nom de : la vomitoxine, l'aflotoxine, la zéaralénone, les fumonisines et l'ochratoxine A.

    La vomitoxine comprommet le bon fonctionnement du systeme digestif. Des études faites sur des porcs montrent que l'animal perd de l'appétit, vomit, et perd du poids.
    Le chien est particulièrement exposé à cette mycotoxine car elle est souvent présente en faible quantité dans les aliments secs.

    La zéaralénone agit principalement sur l'appareil reproducteur de l'animal. Il peut compromettre la viabilité d'un foetus, il peut ne pas faciliter les reproductions, et selon la quantité de toxine ingérée, l'animal peut completement devenir stérile.

     

    Les fumonisines :les symptômes varient selon les espèces animales. On sait simplement de façon générale qu'elle s'attaque à la cellule, et plus particulièrement à la membrane cellulaire.

    L'ochratoxine A est néfaste pour les reins, elle est quelquefois à l'origine d'un dysfonctionnement rénal. Cette toxine est très virulente. Elle agit aussi sur le foetus. Il se peut qu'il présente une malformation les premiers mois d'une grossesse.
    Il se peut que cette toxine soit cancérogène. 

     

     

    En alimentation humaine, des contrôles strictes sont effectués mais qu'en est-il en alimentation animale ? La législation concernant la fabrication de l'alimentation animale est très laxiste peuvent entrer dans la fabrication des croquettes ou pâtés pour animaux :

    - viandes dites foetales et immatures

    - viandes fiévreuses, à lésion musculaire, polluées par des substances chimiques ou biologiques...

    - céréales impropres à la consomation humaines donc pouvant contenir des mycotoxines.

     

    Des contrôles sont effectués par les fabricants mais sont-ils suffisant ? Aujourd'hui plusieurs grandes marques de Petfood ont été accusées de vendre des croquettes contaminées.

     

    utah-chanel-mange.jpg

    Pourtant elles ont l'air bonnes nos croquettes ?

     

     

    Pour en savoir plus, allez sur le site du SNAC

     

    OU

     

    Signez la pétition : Mortalité et stérilité de nos chiens et chats

    bblivre.gif


    19 commentaires
  • LE-LABRADOR.jpg

     

    A la 4ème place dans le top 10

     

    Des 10 chiens préférés des Français....

     

    En 1991, le labrador comptait à 6559 inscrits au LOF (livre des origines Français). Il était à la 2ème place derrière l'indétrônable berger allemand.

     

    BBBeverleyTim7sem1.jpg

    En 2001, il totalisait 9677 inscriptions au LOF et 10 ans après en 2010 : 7127 naissances pour le labrador contre 8388 pour son cousin le golden retriever. C'est maintenant au tour du golden d'être en seconde position du top 10 des races préférées des Français.

     

    BBFionaElioth5sem4.jpg

    Alors qu'à l'étranger, le labrador domine le golden notamment dans les pays anglo-saxons. Au Etats Unis le labrador est roi comme chez nous en France le Berger Allemand.

     

     

    Pourquoi cette baisse ?

    Un phénomène de mode et ses méfaits

     


    Pendant les années 1980 et 1990 les "stars" s'affichaient avec leur labrador et plus particulièrement chez les têtes couronnés et surtout dans la politique. ici

    La mode va de paire avec l'appât du gain. Une aubaine pour les marchands de chien et une production anarchique de certains éleveurs et du particulier qui fait saillir sa chienne par le premier mâle venu pour arrondir ses fins de mois.

    Avec la mode, le labrador a perdu son âme. Chien de chasse, chien aux multiples aptitudes, il était choisi en première intention comme chien de compagnie. Souvent, les acheteurs potentiels étaient convaincus que le labrador n'avait absolument pas besoin d'exercices, ni de compagnie, ni d'éducation et combien ont fini derrière les barreaux de la SPA car transformé en véritable hooligan ?

     

    amiral-2ans-vPF.jpg

     

    Une mauvaise réputation


    Malheureusement tout cela a entrainé un enchainement logique des choses : mode-production anarchique-nombreux croisement puis problème de comportement, caractère, puis morsures en série.

    Aujourd'hui, le labrador est régulièrement cité comme le chien le plus mordeur en France ici Un comble pour un chien comme lui, lorsqu'il est issu de bonne lignée, c'est un chien tout a fait équilibré et fiable.

     

    PHOTO-CHIEN-BLOG-4 3623-bis

     

    La fin du labrador ?

     

    Je ne pense pas, au contraire c'est un réel bien pour la race qu'elle soit un "peu" oublié car un tel chien ne peut que continuer à plaire à des gens intelligents, bons vivants, naturels, pour tout ce qu'il a à offrir à l'homme.

    De plus les vrais amateurs de labradors, ceux qui l'utilisaient pour la chasse ou ceux qui ont pu découvrir ses vrais qualités reviennent et reviendront toujours car pour eux le labradors reste un chien unique !

     

    VCP4 VAYA PF

     

    Et vous qu'en pensez-vous ?

     

    images.jpg


    18 commentaires
  • elevage-canin.jpg

     

    Réflexion : Être ou ne pas être éleveur…

     

    N’importe qui peut devenir éleveur puisqu’il suffit de posséder une chienne et de la faire saillir. À la naissance de ces petites boules de poil, vous êtes éleveur !

     

    Mais possédez-vous la flamme de l’élevage?

     

    Être éleveur c’est être à l’écoute de la vie. Le sens de l’observation est indispensable. On doit connaître et reconnaître les signes et savoir les interpréter. Être éleveur demande un sens de l’organisation et des connaissances générales en anatomie et physiologie du chien. Ne devient pas éleveur qui veut.

    Je veux dire que la flamme de l’élevage ne s’acquiert pas...

    Imaginez ce beau samedi matin ensoleillé et avant même de prendre votre petit déjeuner.  Vous vous retrouver les 2 mains dans la m… car vous devez nettoyer les dégâts de la nuit que vos chiots et votre femelle ont gentiment fait. De plus, vous aviez vermifugé tout ce petit monde hier et hop … des spaghettis plein les mains !!! Dégoûtant n’est-ce pas ?

    Et bien si vous avez la flamme de l’élevage, vous savez que ce scénario n’est pas celui d’un film d’horreur mais bien celui réel de la vie en élevage canin.

    Celui qui a des hauts le cœur rien qu’en lisant ce scénario ne devrait jamais avoir de chiots !!!! Alors si vous n’êtes pas prêt à vivre ce genre de situation… Evitez l’élevage à tout prix !

     

    Vous croyez avoir la flamme?

     

    Un point pour vous… Mais sachez que bien d’autres scénarios d’horreur peuvent se produire dans la vie d’un éleveur. Vous pourriez perdre cette superbe femelle avant même qu’elle vous donne une descendance. Elle pourrait avoir une torsion gastrique qui causerait sa mort ou encore avoir une pyométrite (infection de l’utérus) et vous seriez dans l’obligation de la faire stériliser. Et c'est la fin d’une lignée, la fin d’un rêve...

     

    1_jour_5.JPG

    Tara du Domaine d'Astra avec un de ces chiots

     

    Quand des gens disent qu’ils veulent reproduire leur chienne une seule fois pour garder un de ses chiots,  qu’ils veulent le faire pour la beauté de la chose et donner la chance aux enfants d’expérimenter la magie de la naissance. Juste une portée pour « rentrer » dans leur argent parce que la femelle a coûté cher…

     

    L'élevage canin est un métier ! Tout n'est pas facile en élevage et penser que tout ira bien sans avoir aucunes connaissances et se dire qu’on fera du fric avec la vente des chiots, c'est utopique !

     

    Être éleveur

     

    C’est pas seulement faire naître des chiots. Il faut savoir quoi faire pour combler leurs besoins physiques, psychologiques et émotionnels. Il faut savoir détecter les signes anormaux et avoir les moyens de payer pour les urgences. L’élevage ne s’improvise pas.

    On doit savoir pourquoi on désire faire reproduire cette chienne avec cet étalon. La possibilité d’un revenu ne devrait jamais être la raison principale. La possibilité d’offrir la chance aux enfants de voir une naissance est une erreur… A moins que l’on soit prêt à expliquer aux enfants pourquoi leur compagne adorée est décédée ainsi que tous ses jolis bébés ?

    Et si vous aviez un chiot orphelin ou un chiot que vous devrez gaver et nourrir au biberon? Serez-vous prêt à le garder au chaud dans une couveuse improvisée, à le nourrir toutes les 2 heures pendant 2 semaines… Sans oublier de l’hydrater et de le « vider » car ses sphincters ne fonctionnent pas seul à la naissance. Vous devrez donc vous assurer que le chiot urine et défèque. Et quand, épuisé après presque une semaine, vous constaterez le décès de chiot…. Comment réagirez-vous ?

     

    6mars2009001.jpg

     

    Alors avez-vous la flamme de l’élevage ?

     

    Les vrais éleveurs possèdent cette flamme. Ils passent du temps avec leurs chiens et investissent toutes leurs économies dans leur élevage. Rien n’est plus important que leurs chiens. Ils peuvent rarement se payer le luxe de voyager et de passer des vacances dans le sud… Faute d’avoir une gardienne fiable pour leurs toutous ! Combien de soiréees manquées parce qu' ils doivent s’occuper des chiots, parce que la chienne en est au dernier mile et que la naissance est attendue dans les prochaines heures, parce que c’est LE moment idéal pour faire cette saillie tant souhaitée.

     

    Ça c’est la vie réelle d’un éleveur qui a la flamme !

     

    03_avr11.jpg

     

    Alors vous croyez avoir cette flamme ?

     

    Bon d’accord… vous croyez avoir cette flamme. Mais faites-vous réellement ce qu’il faut pour combler les besoins de vos chiots ?

    Besoins Physiques : chaleur, nourriture, exercice, jeux.

    Les nouveaux-nés ne contrôlent pas leur chaleur interne et peuvent avoir besoin d’une aide extérieure. Une plaque chauffante vendue spécialement pour les chiens (comme un coussin chauffant mais rigide et non en tissus) ou une lampe pour poussins font l’affaire).

    La nourriture doit être adaptée et en quantité suffisante pour la mère afin qu’elle produise du lait…

    Ensuite, il faut offrir une nourriture de haute qualité aux chiots pour favoriser le développement normal des os sans créer de carences.

    Les chiots ont besoin de bouger. On ne peut pas les garder dans une cage avec un fond grillagé… Ok ça facilite le nettoyage mais c’est néfaste pour le développement des pattes !!

    Ils ont besoin d’un enclos (intérieur et extérieur) pour y jouer et courir sans risque.

    Besoins Psychologiques : jeux, socialisation, calme.

    Les chiots ont besoin de repos. Ils doivent pouvoir dormir sans se faire bousculer. Ils ont besoin de jouer et de développer leurs sens. Comme pour les bébés humains, les chiots ont besoin d’être stimulés.

    Des jouets de formes et couleurs diverses, des surfaces différentes vont stimuler leurs sens.

    La socialisation est indispensable et l’éleveur a une grande responsabilité dans ce processus ! Les chiots doivent voir des gens différents (âge, sexe, odeur, physionomie), des lieux différents (parc, ville, campagne, etc), des animaux différents (chiens, chats, etc)… Bref ils doivent  être sociabilisés !

    Les chiots ont besoins de leur fratrie (frères et sœurs) ainsi que de leur mère pour un minimum de 7 semaines !!!! On ne doit donc pas sevrer complètement les chiots ni les vendre avant cet âge !!

    Besoins Émotionnels : sécurité, affection.

    Les chiots ont besoin de contact quotidien. On les prend dans nos mains, on les cajole et on les manipule… En évitant de trop les couver. Les chiots trop couvés sont parmi ceux qui développeront le plus des problèmes d’anxiété, le saviez-vous ?

    Ils doivent se sentir en sécurité. Si la maman veut bouffer tout ce qui approche de ses petits, si elle aboie pour tout et pour rien… Les chiots souffriront d’insécurité.

     

    vesta bébé 2

     

    Avez-vous la flamme de l’élevage?

     

    1. Êtes-vous prêt à investir votre temps et votre argent sans faire de bénéfice pécuniaire pour avoir une portée?
      Êtes-vous prêt à risquer la vie de votre chienne pour produire cette portée?
      Possédez-vous les connaissances de base requises pour être éleveur?

    Si vous répondez oui à ces 3 dernières questions, alors oui vous avez cette flamme. L’élevage bien fait est enrichissant (pas en argent mais en émotion!!!), mais l’élevage improvisé est tout son contraire…

    L’éleveur qui vous dit ne jamais avoir eu de problème (pas d’urgence vétérinaire, pas de mortalité ni de maladie) est soit un menteur ou alors il possède une expérience limitée de l’élevage. On ne contrôle pas Mère Nature…

     

    REPORTAGE-NISSA-BELLEdolmen-de-cotheracN2408.jpg

    Alors, êtes-vous fait pour devenir éleveur canin ???

     

    Houba.gif

     

    *Propos recueillis auprès d'éleveur passionné.

     


    25 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique