• 1mhupt7w.jpg


    Qui commande à la maison ?

    Vous où votre chien ?

     

    Faites le test.

     

    1. Votre canapé

    dog-print-clipartbleu Il n'y monte jamais. Il dort dans son canapé

    dog-print-clipartbleu-fonce.gifIl descend quand vous élevez la voix

    dog-print-clipartrouge.gif  Il refuse d'en bouger et grogne si vous voulez l'en déloger.

     

    2.Vous recevez des invités

     

    dog-print-clipartbleu foncéil saute sur eux

    dog-print-clipartrougeil aboie et menace de les mordre

    dog-print-clipartbleu foncéil reste assis et atted

     

    3.Vous voulez lui envever la pantoufle qu'il mâchouille

    dog-print-clipartrougeil grogne et ne vous permet pas d'approcher

    dog-print-clipartbleuil vous laisse faire sans broncher

    dog-print-clipartbleu foncévous tirez dessus et il accepte enfin de le lâcher

     

    4. C'est l'heure de son repas. Vous déposez sa gamelle devant lui

    dog-print-clipartbleuil reste assis et attend votre signal pour commencer

    dog-print-clipartbleu foncéil fonce dessus

    dog-print-clipartrougeil tourne autour avec impatience

     

    5.Il apporte sa balle pour jouer

    dog-print-clipartrougeil vous sollicite en aboyant

    dog-print-clipartbleu foncéil reste devant vous et attend que vous la lanciez

    dog-print-clipartbleuC'est toujours vous qui avez l'initiative des momemts de jeux

     

    6.En promenade

    dog-print-clipartrougeil tire sur sa laisse et marche devant vous

    dog-print-clipartbleu foncéil vous suit puis soudain vous dépasse

    dog-print-clipartbleuil marche tranquillement à vos côtés

     

    7.Il s'est blessé une patte

    dog-print-clipartbleuil vous la tend quand vous lui demandez et se laisse faire

    dog-print-clipartrougeil n'accepte pas que vous le touchiez

    dog-print-clipartbleu foncéil se débat pendant que vous l'auscultiez

     

    8.Il a envie d'une caresse

    dog-print-clipartbleu foncéil vous scotche et attend

    dog-print-clipartrougeil tente de soulever votre main avec le bout de son museau

    dog-print-clipartbleuvous n'attendez pas qu'il vous demande pour lui faire un câlin.

     

    9.Vous êtes à table

    dog-print-clipartrougeil gémit et mendie pendant tout le repas

    dog-print-clipartbleu foncéil vous implore du regard à distance

    dog-print-clipartbleuil n'est pas dans la même pièce que vous lorsque vous manger.

     

    Comptabilsez vos pattes par couleur.

    Majorité de rouge, de bleu clair ou de bleu foncé ?

    Réponse demain.

     

     

    A suivre


    9 commentaires
  • vacbete.jpg

     

    Et les abandons d'animaux aussi

     

    Comme tous les ans un  rappel, sur les nombreux abandons de chiens et chats.

     

    Pensez à organiser vos vacances avec votre animal

     

    Et surtout ne laissez jamais votre chien dans votre voiture en plein soleil.

     

    Voici quelques conseils délivrés par la SPA

     

     

     

    tract-spa.jpg

     

    Vous serez peut être interessé par l'article ?

     

    Halte à l'abandon ACT_IMAGE_449_1242738803.jpg


    14 commentaires
  • chiots

     

    Conseils utiles pour que votre chien accueille bien

    votre nouveau chiot

     

    L’arrivée d’un nouveau chiot au sein du foyer est un moment très particulier et excitant pour toute la famille, à l’exception peut-être de votre chien actuel bien habitué à être le chouchou.


    BBChloe3sem11.jpg

     

    Même si votre chien est sociable et facile à vivre, il reste un chien et est de ce fait territorial, pense comme un membre du clan familial et est bien au fait de sa place au sein de ce clan. Ajouter une petite boule de poils toute mignonne à son environnement peut potentiellement déclencher chez lui toutes sortes de réactions négatives. Jalousie, car le nouvel arrivant attire soudainement toute l’attention. Possessivité alimentaire, car le chiot est nourri en premier ou a toutes les friandises. Agressivité, car votre chien actuel sent sa place au sein de la famille menacée, ou simplement mauvaise humeur, car un petit jeunot irritant est face à lui à chaque instant. Cependant, avec un peu d’anticipation, de psychologie et d’attention, vous pouvez aider à faire en sorte que le processus de présentation soit moins stressant pour votre animal. Vous bâtirez ainsi des bases solides d’entente et d’amitié dans cette nouvelle famille de plusieurs chiens.

     

    Etape 1 : préparez votre maison


    Avant d’amener votre nouveau chiot chez vous, et si votre logement vous le permet, essayez de préparer une pièce à part (peut-être la chambre d’amis, ou la buanderie) spécialement pour lui, dans laquelle vous lui installerez ses propres gamelles, jouets et couchage. Pas d’inquiétude, cette situation ne sera que temporaire.

    Si cela vous est possible, prenez un jouet ou une couverture que vous apportez chez l’éleveur ou dans l’animalerie auprès de laquelle vous achetez le chiot, ceci afin que l’objet s’imprègne de l’odeur du nouvel arrivant. Ensuite, laissez cet objet à divers endroit de votre maison pour que votre chien trouve petit à petit cette odeur familière. Ainsi, lors de leur première rencontre il reconnaîtra cette odeur comme non menaçante.

     

    BBAnaisBurberry8sem8

     

    Etape 2 : aidez les à s’apprivoiser mutuellement


    Essayez d’organiser une ou deux rencontres entre les deux chiens avant que le chiot n’emménage chez vous. Les éleveurs ne s’opposent généralement pas à ce que leurs clients viennent avec leur chien pour qu’il rencontre le nouvel arrivant. La clé du succès réside dans le fait d’être en terrain neutre. En effet, les chiens sont très protecteurs de leur propre espace. Il est ainsi capital que la première rencontre ait lieu dans un endroit non familier où aucun des chiens ne se sentira dominant ou menacé. Un parc ou tout autre lieu ouvert (si possible un où vous n’êtes jamais allé(e) avec votre chien actuel) sera parfait. Gardez les deux chiens en laisse et faites en sorte qu’un membre de la famille amène chaque chien au sein du clan familial. Laissez les chiens se tourner autour et se renifler pour qu’ils trouvent leur équilibre. Prenez bien garde à ne pas accorder trop d’attention au nouveau chiot ni être trop sévère envers le chien plus âgé. S’ils commencent à jouer et s’entendent bien, c’est formidable. En revanche, s’ils commencent à gronder ou à essayer de se mordre, intervenez doucement et calmez la situation en leur offrant à tous les deux des friandises. Cela les distraira et les aidera à commencer à associer la présence de l’autre à quelque chose de positif. S’ils ne s’entendent pas bien dès le début, ne vous inquiétez pas. Préparez-vous simplement à laisser plus de temps aux chiens pour que confiance et respect s’installent entre eux.

     

    BBVayaBurberry4sem37.jpg

    Etape 3 : laissez-leur beaucoup d’espace


    Quand le nouveau chiot arrive à la maison, il est capital de procurer à vos deux animaux non seulement des espaces physiques distincts, mais aussi l’environnement émotionnel nécessaire pour qu’ils s’épanouissent chacun de leur côté. Pendant les deux premières semaines, nous vous recommandons de les nourrir séparément (pour éviter tout problème de possessivité alimentaire) et de placer une barrière de protection en travers de la porte qui mène à la pièce du chiot. Cela lui permet non seulement de s’habituer aux nouvelles choses qu’il voit, sent et entend mais aussi d’imprégner cet environnement de son odeur. Votre chien actuel pourra voir le chiot et se rapprocher si il le souhaite, mais la barrière permet au chiot d’avoir son propre espace « sécurisé » et au vieux chien de ne pas se sentir envahi par le nouveau venu. Il se peut qu’ils se chamaillent un peu et cherchent à s’empoigner. C’est pourquoi, au tout début, il est important d’être à proximité des chiens pour surveiller leur comportement et empêcher tout débordement. De la même manière, laissez-leur du temps ensemble pour qu’ils définissent qui sera le « chien dominant», ce qu’ils feront naturellement et rapidement. Rappelez-vous que le sentiment d’appartenance à un groupe n’est pas une bataille de domination, en revanche ne pas savoir lequel des deux domine serait très incommodant pour eux et pourrait les rendre malheureux.


    Etape 4 : traitez les de manière identique


    En tant que « chef de clan », il n’est pas de votre responsabilité de vous interposer ou de juger lequel des deux doit être considéré comme « le meilleur ». Vous devez simplement veiller à rester impartial(e) et juste sous tous les aspects. De l’affection et de l’attention en quantité identique, un partage égal des friandises, un comportement et une discipline identiques si ils dépassent les limites. Dès que les jours seront favorables, servez les repas à vos deux chiens en même temps. Vous éviterez ainsi de possibles jalousies et ressentiments.

     

    BBBonnieBurberry18j12.jpg

     

    Tout le monde aime les petits chiots mignons et être aux petits soins du nouveau bébé de la famille fait partie intégrante du bonheur d’avoir un second chien. En demandant à vos proches de prêter toujours autant d’attention au plus vieux chien, vous obtiendrez certainement un clan soudé et bien socialisé. Au lieu d’afficher une préférence, partagez l’amour que vous leur donnez et vous en aurez encore plus en retour de leur part à tous les deux.

     

    C'est la recette d'une famille heureuse avec deux chiens

     

    Vous serez peut être interessé par l'article ?

    Comment choisir votre chiot ? arrivee-2-vignette.jpg

    Photos chiots de l'article : élevage du Clos Nissa Bella


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique